Résultat de recherche d'images pour "photo pompier à agent de securite"

DE POMPIER PRO OU VOLONTAIRE À AGENT DE SÉCURITÉ :

Résultat de recherche d'images pour "photo pompier à agent de securite"

Source photo (Technopital.com article du 25/11/2016)

Vous êtes pompier (Pro ou volontaire) et vous voulez changer de corps de métier ou tout simplement avoir une autre activité en parallèle voilà ce que vous devez savoir :

  • Les sapeurs pompiers (pro ou volontaires) qui ont servi durant 2 ans sur une période de 5 ans précédent leur demande d’autorisation préalable d’entrée en formation sont exemptés de modules suivants :
  1. Module de gestion des premiers secours (- 14 heures)
  2. Modules d’initiation au risque incendie des modules gestions des risques (entre – 7 heures à – 8 heures en fonction des activités).

 

DONC EN CONCLUSION …..Si vous êtes ou étiez pompier pro ou volontaire dans les 2 ans d’activité avec une demande dans les 5 ans suivant l’activité :

  • Pour obtenir votre carte professionnelle permettant l’activité de surveillance humaine ou de gardiennage vous passerez de 175 heures de formation à 154 heures.

 

  • Pour obtenir votre carte professionnelle permettant l’activité de vidéo protection vous passerez de 105 + 35 heures soit 140 heures à 91 + 35 heures soit 126 heures.

 

  • Pour obtenir votre carte professionnelle permettant l’activité d’agent de sécurité cynophile vous passerez de 490 heures à 469 heures.

 

  • Pour obtenir votre carte professionnelle permettant l’activité définissant à fournir des services de protection des personnes vous passerez de 306 heures à 292 heures.

 

  • Pour obtenir votre carte professionnelle permettant l’activité sur le métier de « convoyage de fonds » vous passerez de 128 heures à 114 heures.

 

Il s’avère que les personnes titulaires d’un diplôme SSIAP valide, ne bénéficie pas des mêmes conditions de réductions d’heures hors que par principes ils ont déjà ces compétences, nous parlons bien de secourisme et de risque incendie.

Dispositions pour l’application du Type M

Le lien suivant du Ministère de l’intérieur démontre comment procéder afin de mettre en place les nouvelles directives de l’arrêté du 13 juin 2017 modifiant les dispositions du Type M.

Un dépôt de dossier auprès de la CCDSA (Commission consultative départementale de sécurité et d’accessibilité) décrivant à minima le  calcul de l’effectif admis et l’effectif SSIAP, avant et après l’application de l’arrêté du 13 juin 2017 est nécessaire afin d’appliquer le nouveau mode de calcul d’effectif.

Le calcul de l’effectif  en général : 

L’effectif théorique du public susceptible d’être admis dans les magasins et centres commerciaux est déterminé en fonction de la surface de vente de la façon suivante :

Règle générale :

1 personne pour 3 m2 (quel soit le niveau)

Centres commerciaux :

Dans les centres commerciaux, l’effectif total du public susceptible d’être admis est déterminé selon la densité d’occupation suivante :

pour les mails
1 personnes pour 5 m2
pour les locaux de vente
1 personnes pour 3 m2
boutiques < 300 m2
1 personnes pour 6 m2

 

Magasins de vente à faible densité de public

1 personne pour 9 m2 (quel soit le niveau)

Magasins de vente exclusivement réservés aux professionnels

Suivant la déclaration contrôlée du chef d’établissement

L’effectif théorique du public des aires de vente à l’air libre définies au paragraphe 4 de l’article M 1 n’est pris en compte que pour le calcul des dégagements de cette zone lorsqu’elle dispose de dégagements indépendants. Dans ce cas, il ne se cumule pas avec l’effectif du public de l’établissement pour la détermination du classement.

Des diminutions de la densité d’occupation admise pour les différents niveaux peuvent être autorisées, après avis de la commission de sécurité, sur demande justifiée du chef d’établissement.

Pour plus de détail sur les différentes structures et le Calcul de l’Effectif des E.R.P.  vous pouvez aller sur le lien suivant : http://www.gerisk.fr/pages/calcul-de-l-effectif-erp.html

Information relatif  à l’arrêté du 13 juin 2017 : http://data.over-blog-kiwi.com/1/18/83/09/20170729/ob_adb6f9_note-d-information-arrete-du-13-jui.pdf

PARTIR L’ESPRIT TRANQUILLE ….

Nous vous proposons nos services

Les erreurs à éviter 

Vous partez en vacances ou en déplacement ? Évitez de l’annoncer à tout un chacun (le boulanger, le postier, etc…) de le poster sur vos réseau sociaux ou encore de montrer vos préparatifs de départ (le mentionner sur un répondeur téléphonique par exemple). Les cambrioleurs sont gourmands de ce genre d’information, leur antennes s’agitent dés la venue des beaux jours. Ne  laisser pas vos doubles de clefs « sous le paillasson » ou dans la boîte aux lettres au cas où vous les perdriez en vacances. Cela pourrait au final vous coûtez plus cher.

La solution 

Décourager les mauvaises intentions en mettant en place un certain nombre d’action…. Ces actions nous pouvons vous les proposer….

#securite#vacancestranquilles

CQP « agent de protection physique des personnes »…

Depuis le  6 juillet 2017 par arrêté, le CQP A3P est agréé par le ministre de l’intérieur pour  une durée de trois ans a été publié au journal officiel le 18 juillet 2017. 

Il existe des CQP pour la surveillance humaine, pour les cynophiles, le transport de fond, aéroportuaire,… et depuis peu pour la protection rapprochée.

Ce titre de certification de qualification professionnelle nommé « agent de protection physique des personnes » , a été désigné, en date du 14 mars 2017, par décision de la commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle des entreprises de prévention et de sécurité.

Pour obtenir le CQP A3P les personnes titulaires de ce titre de formation mentionné à l’article 1er doivent justifiés de leur aptitude professionnelle afin d’obtenir leur carte autorisant l’exercice d’une activité consistant à fournir des services de protection de l’intégrité des personnes mentionnées au 3° de l’article L. 611-1 du code de la sécurité intérieur.

Lien: https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=3B1663A73B7FCAC7D55A33FCF8F85ACB.tpdila22v_2?cidTexte=JORFTEXT000035210951&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000035210946

 

A partir du 01 juillet 2017 ce qui va changer ……

Avec l’arrêté du 27 février 2017 relatif à la formation continue des agents de sécurité, tous les agents de sécurité qui voudront renouveler leurs cartes professionnelles (Après le 30 juin 2017) aurons pour obligation de faire un « recyclage » (ou MAC : maintien des acquis de compétences) au minima tous les 5 ans.

Qu’est ce qui va changé ?

Près de 13h en plus sur les risques terroristes … mais aussi 1h30 sur le secourisme « tactique ».

Rien à voir avec le SST « classique » cela correspond plus à du secourisme « de guerre ».

Compétences opérationnelles spécifiques : prévention des risques terroristes (13 heures)


Définir les risques terroristes et connaître les différentes menaces terroristes

Savoir définir la menace terroriste et comprendre son mécanisme :
– définition du terrorisme (les atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation et à l’autorité de l’Etat) ;
– les différents types de terrorisme (Vigipirate)
– historique du terrorisme moderne (liste des précédentes attaques) ;
– méthodologie du terrorisme ;
– motivation du terrorisme ;
Connaître les différents modes opératoires traditionnels :
– attentats aveugles ;
– attentats suicides ;
– prises d’otages et exécution ;
– attaques avec armes de guerre ;
Connaître les différentes menaces terroristes émergentes :
– la menace de produits et matières nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques et explosives (NRBC-E) ;
– la menace informatique.
1 heure 30 minutes
Connaître les niveaux de risque associésComprendre le niveau de risque en France :
– rappel : vigipirate/l’état d’urgence/l’état de guerre.
Savoir ce qu’est une cible potentielle et comprendre pourquoi :
– processus de raisonnement ;
– sites sensibles, population ciblée.
1 heure
Connaître les différents matériels terroristesSavoir identifier et reconnaître les différents matériels utilisés par les terroristes :
– armement (arme de poing, fusil d’assaut, fusil de chasse, fusil à pompe, lance-roquette, etc.), présentation d’une arme factice ;
– les différents explosifs (solide, liquide, vrac) ;
– les engins explosifs improvisés (EEI), schéma de montage, déclenchement piégé, retardement, contrôlé (ceinture explosif) ;
– sécuriser les lieux en cas de découverte de matériel.
1 heure
Savoir développer ses réflexes en matière de prévention et de sécurité face aux menaces terroristesSavoir cultiver son comportement
Savoir combattre les habitudes et les routines :
– être attentif, vigilant et dissuasif ;
– respecter les procédures ;
Savoir développer ses connaissances en matière de détection de la radicalisation violente et la prévention du terrorisme
1 heure
Détecter et prévenir : les bons réflexes face aux menaces terroristesCapacité de détection et d’analyse des comportements suspects
Reconnaître les comportements suspects (le profiling)
Connaître les indicateurs physiques, la communication non verbale (les parties du corps se révèlent)
Capacité de restituer à sa hiérarchie le fruit de ses observations
1 heure
Savoir entretenir sa culture de la sécuritéSavoir utiliser le retour d’expériences
Savoir participer à l’évolution des procédures de sécurité
Savoir s’informer
30 minutes
Se protéger soi-mêmeComprendre comment agir en cas d’attaque et suivant le type d’attaque (armes, engins explosifs improvisés, etc.) :
– actes réflexes ;
– courir, se cacher, combattre en dernier recours, démonstrations, mesures de mise en sécurité immédiate, pratique.
2 heures 30 minutes dont 1 heure 30 minutes de mise en pratique
ProtégerSavoir protéger et diriger les personnes vers une zone en sécurité
Alerter les forces de l’ordre et faciliter leur interventionSavoir alerter ou faire alerter les forces de l’ordre et sa hiérarchie, suivant sa situation au cours de l’attaque :
– Témoin direct, présent lors de l’attaque (ou caché à proximité immédiate des terroristes) ;
– Témoin indirect, spectateur de l’attaque (en sécurité, à distance).
Capacité à établir un compte-rendu et une description de la situation de façon claire, concise et efficace
2 heures dont 1 heure de mise en pratique
Faciliter l’intervention des forces de l’ordreComprendre comment faciliter l’intervention des unités de la gendarmerie ou de la police :
– attitudes et comportements ;
– à l’intérieur de la zone d’attaque ou à l’extérieur ;
– connaître les missions du centre opérationnel de police (COP).
Savoir se mettre à disposition des forces de l’ordre et appliquer leurs consignes :
– être un citoyen sensibilisé.
Sécuriser une zoneSavoir établir un périmètre de sécurité et assurer son efficacité :
– dans l’urgence et post-attentat ;
– contrôle des accès ;
– attitudes et comportements en rapport avec le danger élevé ;
– prendre en considération le risque de sur-attentat.
Identifier le risque de blessures en rapport avec le dangerConnaître :
– les blessures par balles (notions : pneumothorax, hémorragies) ;
– les blessures par explosions (notions : blast et projectiles).
30 minutes
Notions de secourisme « tactique »Comment agir face à des blessés suite a des plaies par balle(s) ou blessures suite à des explosion(s).
Présentations visuelles : pansement compressif, combat gauze, tourniquet, démonstration, pratique pour une sensibilisation.
Dégagement d’urgence d’une personne blessée pour :
– la soustraire à un danger réel, vital, immédiat et non contrôlable ;
– réaliser à l’abri les gestes d’urgence sur une personne blessée.
1 heure 30 minutes dont 1 heure de mise en pratique
Alerter les secours Savoir effectuer un compte rendu rapide et efficace de la situation traumatique du blessé aux services de secours 30 minutes

NOTA : Vous allez donc voir à quoi ressemble un  » Pansement Combat Gauze  » (Largement utilisé par les militaires américains, il est recommandé comme l’un des meilleurs
pansements hémostatiques par le ‘Tactical Combat Casualty Care Comitee’ et est
actuellement en dotation dans l’armée française.)

 

 

Ouverture d’une boîte fonctionnelle dédiée aux signalements

Informations relatif du CNAPS en date du 08 Juin 2016

Le CNAPS met à disposition des acteurs, clients et utilisateurs de la sécurité privée une adresse mail spécifique leur permettant de signaler tout fait ou comportement susceptibles d’être portés à la connaissance des services de l’établissement.

Les informations recueillies seront exploitées directement ou transmises aux autorités compétentes.

Ecrivez-nous à l’adresse suivante : cnaps-signalement@interieur.gouv.fr

Pour signaler tout comportement inquiétant, en lien avec une éventuelle radicalisation, vous pouvez également contacter le numéro vert du Centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation au 0 800 005 696 (numéro gratuit) ou remplir un formulaire de signalement sur http://www.stop-djihadisme.gouv.fr/

Publication des arrêtés relatifs à la formation continue des agents de sécurité privée et des agents de recherches privées

Le CNAPS nous informe :

Deux arrêtés du 27 février 2017 relatifs à la formation continue des agents de sécurité privée et à la formation continue des agents de recherches privées définissent les modalités de ces formations qui deviendront obligatoires avant toute demande de renouvellement d’une carte professionnelle. Les textes précisent le contenu des modules et les objectifs pédagogiques pour chacun d’eux. Un module de 13 heures consacré à la prévention des risques terroristes est inclus dans la formation continue des agents de sécurité privée.
La formation continue deviendra exigible en cours d’année, à partir d’une date qui sera communiquée prochainement.

Accédez à l’arrêté formation continue des agents de sécurité privée

http://www.cnaps-securite.fr/sites/default/files/2017-03/Arr%C3%AAt%C3%A9-formation-continue-titre-I-du-27-f%C3%A9vrier-2017.pdf

Accédez à l’arrêté formation continue des agents de recherches privées

http://www.cnaps-securite.fr/sites/default/files/2017-03/Arr%C3%AAt%C3%A9-formation-continue-titre-II-du-27-f%C3%A9vrier-2017.pdf

 

CNAPS : La chartre de déontologie – Arrêté du 20-04-2017

CHARTE DE DÉONTOLOGIE DU CNAPS

Arrêté du 20 avril 2017 établissant une charte définissant les principes déontologiques auxquels sont tenus de se conformer les membres du collège, les membres de la commission nationale et des commissions locales d’agrément et de contrôle et les agents du Conseil national des activités privées de sécurité

 

Pour télécharger le document en word : Chartre de Déontologie du CNAPS version modifié arrêté du 20-04-2017

https://www.cnaps-securite.fr/actualites/la-charte-de-deontologie-du-cnaps-arrete-du-20-avril-2017

CNAPS : rappelle aux donneurs d’ordre leurs obligations ….

Le 30 Août 2016, La DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises de la Concurrence, de la Consommation du travail et de l’emploi) Ile-de-France, l’URSSAF Ile-de-France et le Conseil national des activités privées de sécurité ont signé conjointement une lettre adressée aux acheteurs publics.

Cette lettre a pour but de rappeler aux donneurs d’ordre leurs obligations en matière de passations de marchés publics pour des prestations de sécurité privée.

LOGO CNAPS

Armement : Information relative aux formations à l’armement

La loi n° 2017-258 du 28 février 2017 relative à la sécurité publique prévoit la possibilité d’armer les agents de protection physique des personnes et crée la catégorie d’agent de sécurité armé.

Le décret d’application de la loi et les arrêtés définissant le contenu des formations n’ont pas été publiés. Aucune autorisation de formation à l’armement n’a encore été délivrée aux organismes de formation.

Ainsi, les formations à l’armement réalisées à ce stade ne seront pas recevables pour l’obtention d’une carte professionnelle d’agent de sécurité armé ou d’agent de protection physique des personnes.

LOGO CNAPShttps://www.cnaps-securite.fr/actualites/information-relative-aux-formations-a-larmement